remboursement

Comment se détermine votre capacité de remboursement ?

La souscription de crédit vous engage au remboursement de ce dernier. Chaque retard implique des pénalités et les impayés vous engagent dans un contentieux de crédit infernal. Il convient de ce fait de rester vigilant et de vous assurer que vous avez la capacité financière suffisante pour honorer les mensualités. C’est la capacité de remboursement qui détermine également le crédit que vous pouvez souscrire.

Taux d’endettement, premier critère

Le taux d’endettement légal est fixé au tiers du revenu. Il inclut les crédits en cours mais également toutes les charges incompressibles auxquelles vous ne pouvez pas déroger. Ce sont notamment le loyer, les factures énergétiques, les écolages des enfants. Le taux d’endettement maximal est de33% de vos revenus. Ce taux varie néanmoins en fonction de votre situation, professionnelle mais aussi personnelle. Le seuil peut en effet être ramené à 40 ou 50% si votre salaire est conséquent ou pour un emprunt à deux.

Le reste à vivre, la valeur réelle de votre endettement

Plus que le taux d’endettement, il convient de se référer au reste à vivre qui constitue la valeur minimale pour chaque individu qui compose le ménage. Il est indexé à l’unité de consommation. Une unité de consommation supérieure à 600€ est l’idéale. Autour de 400€, vous êtes en situation de mal-endettement. Lorsque l’UC est proche de 100€, vous êtes véritablement surendetté.

La capacité d’emprunt qui détermine le prêt qui vous est accessible

La capacité d’emprunt est fixée à partir de toutes les données précédentes. Elle correspond à la somme que vous pouvez réellement emprunter sans être en difficulté. Elle est établie en fonction du taux d’intérêt et de la durée de votre engagement. Elle peut donc être ajustée selon vos moyens. La capacité d’emprunt détermine la formule de crédit idéale à votre situation.

Il convient de faire attention car si les mensualités sont plus faibles, c’est que la durée est plus longue. Cela cache néanmoins une donnée importante, celle du prix global du crédit. Il faut savoir qu’une durée plus longue implique des intérêts plus importants.  Inversement, une durée plus courte vous fait économiser sur les intérêts. Par contre, le choix n’est pas toujours libre puisque vous devez respecter un taux d’endettement convenable pour maintenir une unité de consommation suffisante.

Avant de souscrire un crédit, il est toujours préférable de recourir à un simulateur  de crédit qui vous révèle le prix concret de votre crédit et le remboursement mensuel que vous allez réellement supporter. Utilisez également les comparateurs pour trier les offres disponibles et trouver celle qui convient le mieux à votre situation. Appuyez-vous également sur un courtier en crédit pour vous aider.